Les ballonnements au niveau de l’estomac

Il n’est pas question à proprement parler d’une maladie lorsqu’il s’agit de ballonnements abdominaux, il n’en reste pas moins que c’est gênant. Avez-vous déjà ressenti de tels ballonnements ?

Le ballonnement abdominal est gênant

Ils peuvent sérieusement vous indisposer s’ils reviennent régulièrement, d’ailleurs, il est impossible de s’y habituer. Pour être plus précis, nous rappellerons qu’on parle de sensation de gonflement du ventre avec un besoin irrépressible d’éructer et d’émettre du gaz. Ces sensations de ballonnements se situent parfois sous les côtes, d’autres fois au niveau de l’estomac, et dans d’autres cas, vers l’intestin grêle et le gros côlon. Mais avant tout, rassurez-vous, si les ballonnements ont été et sont vos compagnons de tous les jours, ils restent bénins et passagers. Et surtout, vous pouvez en venir à bout. C’est lorsqu’ils durent trop longtemps ou s’ils deviennent douloureux que vous devez vous alarmer et dans ce cas, consultez dans les meilleurs délais.

Que faire contre les ballonnements de l’estomac ?

En cas d’aérogastrie ou ballonnements de l’estomac, que pouvez-vous faire pour soulager la gêne ? Déjà, l’aérogastrie survient le plus souvent après un repas bien copieux et riches en sucres et en graisses. Cela se voit à l’oeil nu que votre estomac est rempli. Mais elle peut aussi être causée par une ingestion excessive d’air. Alors, pour éviter l’aérogastrie, mangez et mâchez lentement. Ne prenez pas de grosses bouchées, prenez le temps de mastiquer votre nourriture. Si vous avez une tendance à l’aérogastrie, ou pas, évitez de mâchez des chewing-gums et des bonbons à texture molle entre les repas. Autant que possible, privilégiez les protéines dans votre alimentation et limitez au maximum les hydrates de carbone. Et si vous absorbez de l’air en excès, cela se règle le plus souvent par la prise de charbon vendu en pharmacie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *